Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques de Lille

Accueil > Productions > Ressources pour l’offre de formation > Plan Académique de Formation > Roxmath > Roxmath : technique > Démarrage de Roxmath (clé USB)

Démarrage de Roxmath (clé USB)

samedi 6 mars 2010, par Georges Khaznadar

Quand ma machine est déjà démarrée

Au branchement de la clé USB Roxmath, celle-ci est détectée au bout de quelques secondes, selon le système d’exploitation (Wimdows, Mac OS ou GNU/Linux). Elle peut apparaître comme constituée d’une partition ou de deux partitions.

La clé (dans sa version de 2010) n’est pas utilisable quand on y accède depuis un autre système d’exploitation déjà démarré.

Si on veut utiliser Roxmath, il convient donc de redémarrer l’ordinateur, en laissant la clé branchée comme elle est déjà.

Quand ma machine est éteinte, ou lors d’un redémarrage

La plupart des ordinateurs de moins de cinq ans d’âge possèdent une particularité digne d’intérêt : au moment où apparaît le premier affichage à l’écran, c’est à dire avant le démarrage des systèmes installés sur le disque dur, il est possible d’appuyer sur une touche du clavier pour choisir le mode de démarrage.

Selon les modèles d’ordinateur, cette touche est F8, F9, ou F12. Souvent, elle est mentionnée brièvement pendant que le premier écran d’accueil est visible (soyez attentifs, cet écran n’est pas visible longtemps).

On appuie une ou plusieurs fois sur la touche spéciale, et alors l’ordinateur offre le choix entre plusieurs façons de démarrer, par exemple :
- sur le disque dur
- sur le CD-ROM/DVD-ROM
- sur la clé USB (souvent le nom de cette clé est mentionné)
- sur le réseau

Il faut alors choisir à l’aide des touches fléchées haut et bas, le système souhaité pour le démarrage (ici, la clé USB).

La suite est plus classique, et l’interface graphique offerte par la clé Roxmath est assez explicite.

Le choix de la langue de Roxmath

La langue par défaut est positionnée sur « English ». En utilisant les flèches du clavier, choisissez « Français » et validez.

Choix de la langue pour Roxmath

Le démarrage en mode persistant

Il suffit d’appuyer une nouvelle fois sur la touche de validation. Le choix (anglais) « Start Ubuntu in persistent mode » est correct. Ensuite, il faut patienter pendant environ deux minutes : le logiciel détermine quel matériel est utilisé dans l’ordinateur hôte et active les pilotes qui conviennent.

Choix du démarrage de Roxmath

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?